Stop aux pesticides qui empoisonnent nos vies.

  • Home
  • Presse
  • Stop aux pesticides qui empoisonnent nos vies.

Rezé Mensuel #130

La ville de Rezé a depuis 2003 engagé à une démarche volontariste de réduction des pesticides sur l’espace public. Ainsi entre 2003 et 2010 il s’en est suivi une baisse de 92% des produits phyto sanitaires.
A compter du 1er janvier 2016 la Ville a totalement banni les produits phytosanitaires au profit de pratiques alternatives respectueuses de l’environnement et de l’humain anticipant ainsi la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte. Celle-ci stipule pour 2017 l’interdiction des pesticides chimiques pour l’état, les collectivités locales et les établissements publics ainsi que la fin de la vente en libre-service des pesticides chimiques pour les particuliers.
L’interdiction, enfin, de l’utilisation des pesticides chimiques pour ces mêmes particuliers en 2019. La décision mortifère de l’Europe d’accorder le renouvellement du glyphosate pendant 5 ans constitue un vrai déni de protection de la santé publique.

En cohérence avec celle de la Ville de Rezé, la position des élu-e-s écologistes se porte sur le principe de précaution comme une condition inaliénable. Un principe d’autant plus menacé que le traité de libre-échange transatlantique, TAFTA, est négocié, à l’échelle européenne, dans la plus grande opacité.

Aujourd’hui, plus de 80% des Français rejettent l’utilisation des pesticides. Pour les élus écologistes, une autre voie est possible qu’il nous appartient d’emprunter. Il s’agit non seulement d’un enjeu majeur de santé publique mais aussi de la survie de nos agriculteurs et de l’avenir de notre planète.

Tags: