Pour un JARDIVERSITE, HORS LES MURS

Une synergie créative à la rencontre des Rezéens.

Si notre ville recense 176 hectares d’espaces verts, cela ne peut être le fruit du hasard. La nature gagne en intérêt sur le territoire au travers de l’enthousiasme des habitants pour le jardinage. De ce fait, on ne peut qu’encourager ce mouvement dans le but d’un renforcement des corridors écologiques. Des réservoirs de nature qui s’étoffent et s’enrichissent en biodiversité, se reliant mutuellement par leurs extensions, offrent un accueil adapté à de nombreuses espèces.

Mais ce mouvement peut s’accompagner également par la dynamique tripartite portée par la Ville, les promoteurs et les bailleurs. Intégrer un volet « urbanisme végétalisé » au cœur des projets d’urbanisme et inciter les bailleurs sociaux à introduire des espaces à jardiner sont les clés d’un aménagement urbain durable.

Par ailleurs, d’autres démarches existent. Le projet des jardins partagés des Trois moulins est l’illustration de la démarche expérimentale qui peut émerger de partenariats divers. En l’occurrence, le concours concerté de l’entreprise Nature et Aliments et la collaboration pédagogique de l’association ECOS. La cohérence de la démarche est le fruit de la convergence des aspirations de chacun. Un bilan très positif du point de vue de la dynamique et de l’émulation crée ainsi que du lien social émergeant du projet.

Jardiversité, ouvert depuis le 8 octobre, nouveau jardin pédagogique de Rezé, peut être un outil ambitieux pour développer la nature en ville. Il offre la possibilité d’être un point de convergences pour les initiatives plurielles qui existent, éparses sur la commune.

Ainsi, dans le cadre de la Fabrique rezéenne, les élus écologistes proposent la mise en place d’un évènement, dont l’ancrage serait Jardiversité, fédérant l’ensemble des initiatives et expérimentations du territoire rezéen dans une logique de mutualisation. Au travers d’un parcours clairement identifié et signalé, les habitants et les différents acteurs associatifs et institutionnels trouveraient ainsi l’occasion de se rencontrer et d’échanger autour de la Ville nature. Cette mise en réseau, telle un maillage des initiatives, se ferait ainsi le pendant du maillage de la trame verte et bleue à développer à Rezé. Tout en promouvant le jardin pédagogique et son pôle ressources, la création d’un temps évènementiel « Jardiversité, hors les murs » offrirait aussi la possibilité de rendre visibles les nombreux espaces de nature et d’expérimentation citoyenne, riches mais méconnus, en les connectant les uns aux autres dans le cadre de ce parcours découverte.

Dans un souci de service public, nous avons à cœur de révéler et de rendre accessibles à tout un chacun les nombreux espaces verts. Il s’agit de montrer aux Rezéens la cohérence des initiatives locales et de fédérer ces dernières autour d’un évènement dans une logique de synergie créative.

Tags: