Le service public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas

Intervention au Conseil Municipal du 21 décembre 2017

Délibération n°8 maison de la justice et du droit Sud Loire

le Maire, chers Collègues,

La MJD – Maison de la Justice et du Droit – par son action d’information et d’accès au droit s’inscrit dans l’héritage social de Rezé depuis 2003. Elle s’organise  autour des besoins du citoyen  comme un Service publique du quotidien. Pour  nous écologistes la MJD constitue un des maillons fort des notre politique de tranquillité publique articulé autour d’une présence humaine affirmée. La MJD outil de prévention et d’aide aux victimes contribue en effet à préserver le vivre ensemble par une gestion des conflits et des incivilités du quotidien en amont et répond ainsi à une attente forte exprimée par les rezéens /rezéennes.

«  Le service public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas ».

Plus que jamais cette formule prend aujourd’hui tout son sens.

A l’heure où la haute autorité pour la transparence de la vie publique met en lumière les déclarations de patrimoine oh combien opulents de personnalités politiques au plus haut sommet de l’état les élus écologistes  pointent du doigt l’absence de subvention de l’état à la MJD une fois de plus en 2017  et suggèrent  que les subventions 2018  soient en correspondance avec le  patrimoines de certaines personnalités politiques et en cohérence avec les promesses électorales du président Macron en matière de justice de proximité.

Forts de cette attente, et en soutien à la MJD vous comprendrez que les élus écologistes voteront avec conviction la reconduction de la convention bilatérale de soutien de Nantes métropole à la Maison de la justice et du droit qui nous est soumise ce soir.

Tags: